Cusco, ancienne capitale Inca regorge de trésors. Héritage inca d’une richesse incomparable dans tout le continent, la ville déborde de ruines et sites archéologiques en tout genre. A commencer par le Machu Picchu, 2e site le plus visité de toute l’Amérique du Sud, situé au bout de la très touristique et riche vallée sacrée où l’on peut y retrouver des anciens lieux incas tels que Pisac ou Ollantaytambo, ou bien le village de Chinchero entre autre. D’autres sites viennent enrichir ce lieu si incroyable pour les amoureux d’histoire et d’archéologie : dans la ville, les sites de Pachacutec, de Sacsayhuaman, l’ancien temple du soleil, Q’enqo, Qosqo, l’ancienne forteresse inca de Puca Pucara, Tambopachay, Tipon …. Sans compter les nombreux musées qui garnissent la ville de Cusco : le musée d’art populaire, le musée d’histoire régional, le musée du Machu Picchu, le musée Inca, le très intéressant musée d’art pré colombien et j’en passe !

Bref, il serait possible d’y passer 1 mois et d’avoir encore à découvrir. Mais encore faut-il pouvoir tenir le coup !

Car Cusco présente aussi un visage plus sombre, ternis par l’industrie touristique. Dans la ville que je considère comme la plus touristique d’Amérique du Sud, l’ambiance y est rendu nauséabonde, presque insupportable tant elle est dénaturée, fausse et en toc.

Par exemple : il est impossible, IM PO SSIBLE (et je l’ai tenté plusieurs fois), de traverser la place centrale sans se faire aborder par un vendeur ambulant. C’est d’ailleurs le meilleur endroit si vous voulez : faire nettoyer vos chaussure, acheter une peinture moche, manger dans un restaurant touristique, profiter de l’happy hour, acheter des lunettes de soleil, des petites babioles, prendre une photo avec un lama ou un agneau, faire une visite guidée dans la ville, un tour de bus touristique dans la ville, rentrer dans une agence touristique, se faire masser, se faire un tatouage, acheter de la drogue, acheter des cigarettes etc …. J’en oublie certainement !

Quoi de plus insupportable me diriez vous ?? Je ne sais pas, peut être aussi qu’on vous parle systématiquement en anglais (je crois que c’est ce qui m’a le plus énervé). Systématiquement, lorsque quelqu’un vous aborde dans la rue, il vous parle dans la langue de Shakespeare, avec en prime un terrible accent. Pire, lorsque vous demander des informations en parlant espagnol dans un restaurant, dans un magasin, dans une auberge on vous répond en anglais. Voilà peut être ce qui m’énerve le plus.

Petit retour donc de mon séjour de 3 semaines dans la ville de Cusco. Bilan très mitigé donc pour cette ville avec tant de potentiel mais tant gâché par un tourisme dégueulasse qui détruit tout sur son passage. Il est très difficile de retrouver un peu d’authenticité dans cette endroit rongé par un seul objectif : accueillir toujours plus de touristes.

C’est d’ailleurs l’impression que me laisse le Pérou après un peu plus d’1 mois passé ici, et après avoir visité les villes d’Arequipa, Cusco et Puerto Maldonado : le pays mise tout sur le tourisme et particulièrement dans le sud du Pérou. C’est à ce propos la 3e source de revenus du pays après la pêche et l’industrie minière. Aujourd’hui le Pérou c’est environ 4 millions de touristes par an et le pays prévoit d’accueillir près de 20 millions dans 10 ans et c’est d’ailleurs un objectif principal du gouvernement qui prévoit d’investir dans un plan de 10 ans pour devenir une grande puissance touristique mondiale.

Certes le Pérou regorge de tant de sites à visiter : que ce soit des sites archéologiques héritage de l’empire inca, des sites naturels : sur la côte pacifique, dans la cordillère des Andes, dans la forêt amazonienne. Mais la manière de le faire, sans délicatesse, à grand coup d’investissements massifs pour devenir rapidement une puissance mondiale touristique est dangereux et destructeur.

Mon passage à Cusco a fini par m’énerver et c’est presque à la hâte que j’ai quitté cette ville au final. Au delà de l’énervement c’est surtout de la tristesse finalement de voir un tel gâchis. Je vous laisse néanmoins profiter des quelques photos que j’ai pu prendre de ses magnifiques sites et paysages.

 637 total views,  2 views today

Galerie photos n°28 : la géniale et insupportable ville de Cusco
Étiqueté avec :                    

2 avis sur « Galerie photos n°28 : la géniale et insupportable ville de Cusco »

  • 22 janvier 2019 à 17 h 14 min
    Permalien

    C’est vraiment dommage ce tourisme prise de tête !!!!! ça parait tellement riche en paysages, monuments et vestiges !!!!!
    en voyant ces photos ça donne envie mais ton récit sur ce tourisme de masse me fait fuir.
    J’adore la dernière photo…….ma préférée!!!!! 😉

    Répondre
  • 21 avril 2019 à 8 h 47 min
    Permalien

    Superbes photos….l’impression de découvrir cette ville alors que j’y étais …submergée de touristes elle ne laisse pas la place à ces moments de flânerie
    Smecta en quechua ça veut dire quoi ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *