Le soleil se couche sur les immenses paysages plats de la Pampa argentine, un sentiment étrange m’envahit en regardant ces grandes étendues à perte de vue.

Ce matin, sur le quai de la gare routière de Cordoba, juste avant de monter dans le bus qui nous amène à Iguaçu, nous avons dit au revoir à Jonathan. C’est la première fois, depuis le mois de mars, que nous quittons pour de bon un membre du groupe. La dernière fois c’était à El Bolson, il s’agissait de Lola. Mais c’était bien différent de ce matin. Pour Lola c’était défini dès le début : 1 mois de voyage et retour en France, le billet de retour était acheté, c’était acté.

Ce n’est donc pas la même chose, nous sommes partis sans avoir idée de ce qu’il allait se passer, sans se dire qu’on allait rester tant de temps ensemble, sans se donner un lieu où nos chemins se sépareront. Je pensais, avant d’atterrir sur le continent sud-américain, que ce moment arriverait juste après notre volontariat, à El Bolson, mi-avril. Finalement, nos envies communes nous ont permis de rester encore ensemble 2 mois de plus. Mais cette fois ci, les envies et la durée de de voyage de chacun divergent trop pour que nous continuions l’aventure à 5. Jonathan est le premier à qui je dis au revoir mais bientôt ce sera au tour de Florian et Gus.

C’est un peu le début de la fin de l’aventure à 5 ici en Amérique du  Sud. Le début de la fin des Globeurs. Ou plutôt devrais-je dire la fin des Globeurs chapitre 1 …

 

Ciao

Les Globeurs : fin du premier chapitre
Étiqueté avec :            

2 avis sur « Les Globeurs : fin du premier chapitre »

  • 14 juin 2018 à 11 h 51 min
    Permalien

    Mais quelle belles aventures enrichissantes vous avez vécu pendant ces quelques mois ensemble.Que de souvenirs dans vos têtes poilues 😉 et un amitié résistantes et renforçée. Maintenant le chapitre 2 s’ouvre sur différentes aventures en solo, ou binôme, tout aussi instructives . Se quitter un temps pour mieux se retrouver et se raconter vos odyssées respectives pour ouvrir pourquoi pas le 3 éme chapitre ????…….une promesse de belles soirées de retour .
    Allez!! les globeurs bonne route et continuation à tous, profitez de chaque instant, vous vivez quelque chose d’extraordinaire soyez en convaincus.
    Bisous à tous mais plus particulièrement à mon globeurs de Cédric .

    Répondre
  • 25 juin 2018 à 15 h 44 min
    Permalien

    inévitable nostalgie…
    demeurer longtemps en étroitesse relation, aller vers la symbiose, cela n’est pas donné immédiatement, cela se construit et se conquiert…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *